Concours de recrutement des conservateurs du patrimoine de la session 2024

En raison de l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 de Paris, les épreuves écrites d’admissibilité de la session 2024 des concours de recrutement des conservateurs du patrimoine se dérouleront les 2, 3, 4 et 5 juillet 2024. En savoir plus

Formation en présentiel

La prise en compte du risque amiante dans la gestion des biens culturels mobiliers

Du  12 au 13 septembre 2024, cette formation permettra de prendre conscience des risques liés à l’amiante et de sa présence probable dans l'environnement immédiat ou dans la composition des biens culturels mobiliers. Les participants seront sensibilisés aux procédures à mettre en œuvre et aux questions à se poser pour intégrer ce risque dans la gestion des biens culturels au  mobiliers. 

Lorsque l’on évoque l’amiante, on pense industrie, bâtiments, cancer mais on imagine moins que l’on puisse la rencontrer dans le cadre d’interventions sur des biens culturels mobiliers ou de leur gestion. Et pourtant, des fibres d’amiante peuvent être présentes dans les objets eux-mêmes, mais surtout dans leur environnement de conservation.

Cette formation sur deux jours permettra, dans un premier temps, de prendre conscience des risques liés à l’amiante et de sa présence probable dans l'environnement immédiat ou dans la composition des biens culturels mobiliers. Dans un second temps, sur la base de la documentation technique sur la gestion des données scientifiques de l’archéologie au regard du risque lié à l’amiante élaborée par le secrétariat général du ministère de la culture, porteur du projet, et la sous-direction de l'archéologie, en lien avec un groupe de travail dédié du CHSCT ministériel, les participants seront sensibilisés aux procédures à mettre en œuvre et aux questions à se poser pour intégrer ce risque dans la gestion des biens culturels mobiliers.

Ces deux jours de formation se décomposent comme suit :

  • Une première partie axée sur la connaissance de l’amiante, de ses différentes formes et des risques qu’il représente pour la santé, ainsi que sur le repérage des biens culturels mobiliers pouvant contenir ou pouvant être composés d’amiante.
  • Une deuxième partie axée sur les éléments législatifs, pratiques et techniques concernant la prise en compte des risques liés à l'amiante.
  • Une troisième partie axée sur la mise en œuvre de la documentation de référence élaborée par le ministère de la culture en matière de gestion du risque amiante dans les données scientifiques de l’archéologie. Celle-ci se présente sous la forme de fiches et de logigrammes descriptifs des processus permettant la gestion de ce risque au sein des structures de conservation des données scientifiques de l'archéologie en amont et après le versement réglementaire à l'Etat. Une présentation détaillée des logigrammes de gestion et des processus à mettre en œuvre, illustrée de cas pratiques, sera proposée.

La gestion du risque amiante s'inscrivant tout au long de la chaîne opératoire de gestion et de conservation des biens culturels mobiliers, tous les acteurs intervenant dans ce domaine sont concernés.

Les objectifs pédagogiques de cette formation seront les suivants :

  • Connaître l’amiante, ses fibres, sa présence à l’état naturel en France, ses dangers, les dates clés de son utilisation en France et de l’interdiction de son utilisation ;
  • Connaître les grandes obligations réglementaires liées à l’amiante ;
  • Savoir ce qu’est un DTA et une fiche récapitulative, savoir les lire et identifier les points clés pouvant attester d’une potentielle présence d’amiante ou de son absence ;
  • Avoir des éléments pour identifier les biens culturels mobiliers composés ou contenant de l’amiante ;
  • Savoir identifier un risque potentiel de contamination des collections et des mobiliers par des dépôts de poussières d’amiante ;
  • Savoir utiliser la documentation technique mise en place et l’adapter à sa propre structure.

Cette formation sera aussi l’occasion de faire dialoguer les conservateurs-restaurateurs et les gestionnaires des biens culturels mobiliers et d’échanger sur la place importante qu’occupent les conservateurs-restaurateurs dans cette gestion du risque amiante.

En collaboration avec la direction générale des patrimoines et de l’architecture, ministère de la culture

Public concerné 

Professionnels de la conservation-restauration, personnes chargées de la gestion des biens culturels mobiliers ( données scientifiques de l'archéologie, collections archéologiques muséales, autres collections potentiellement à risque …) dans les structures de conservation à long terme (réserves de musées, centres de conservation et d’étude, dépôts archéologiques …) quel que soit le statut de ces structures (Etat, collectivités territoriales, associations, opérateurs d’archéologie préventive...), ingénieurs/conseillers sécurité prévention, référents hygiène et sécurité, chefs de service …

Coordination pédagogique

Anne Chaillou, ministère de la culture – Direction générale des patrimoines et de l’architecture - Sous-direction de l’archéologie - Bureau du Patrimoine archéologique - chargée de la coordination des chantiers méthodologiques pour la gestion des données scientifiques de l'archéologie ; Patricia Leclerc, conservatrice-restauratrice de biens culturels, consultante en conservation préventive ; Olivier Vaillant, ministère de la culture - Secrétariat général - Bureau de la santé, de la sécurité au travail et de la prévention des risques professionnels.

Intervenants

Anne Chaillou, Pierre Coftier, chercheur en histoire industrielle et ouvrière, Patricia Leclerc, Olivier Vaillant, Arnaud Veillard, ministère de la culture - Secrétariat général – Adjoint au chef du bureau de la santé, de la sécurité au travail et de la prévention des risques professionnels

Modalités d'inscription

Lire les conditions d'inscription

Lorsque votre bulletin est complété et signé, il doit impérativement être adressé par courrier électronique à Aurélie Tanaqui, service de la formation continue des restaurateurs du patrimoine

@email
Tél. : 01 49 46 57 92

L’INP reviendra ensuite vers vous pour vous indiquer la suite donnée à votre demande.

LIRE AUSSI

Concours de recrutement des conservateurs du patrimoine de la session 2024

En raison de l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 de Paris, les épreuves écrites d’admissibilité de la session 2024 des concours de recrutement des conservateurs du patrimoine se dérouleront les 2, 3, 4 et 5 juillet 2024. En savoir plus

Les élèves conservateurs du patrimoine (2024) pendant leur semaine d'intégration en Isère - Photo : INP
Inscription

Se préparer aux concours

Plusieurs possibilités s'offrent aux candidats aux concours de conservateurs du patrimoine ou aux concours d'admission en formation de restaurateur du...

Nouveaux diplômés

Emma
Aussel

Annuaire des diplômés

Diplômée de l'Institut national du patrimoine, elle est restauratrice du patrimoine.

Mariane
Bouhourd

Annuaire des diplômés

Diplômée de l'Institut national du patrimoine, elle est restauratrice du patrimoine.

Nolwenn
Bureller

Annuaire des diplômés

Diplômée de l'Institut national du patrimoine, elle est restauratrice du patrimoine.

Ressources en ligne

Epreuve concours restaurateur - Photo : Ghyslain Vanneste / INP

Rapport de jury des concours 2023

Admission en formation de restaurateur du patrimoine

Pour vous aider à préparer les concours d'entrée au département des restaurateurs (concours d'admission en 1ère année et examen d’admission directe en 2e, 3e et 4e année), l'institut national du patrimoine met à disposition les rapports des jurys.

Concours de recrutement des conservateurs du patrimoine de la session 2024

En raison de l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 de Paris, les épreuves écrites d’admissibilité de la session 2024 des concours de recrutement des conservateurs du patrimoine se dérouleront les 2, 3, 4 et 5 juillet 2024. En savoir plus

Formation PCI - Photo : Nathalie Moulin / INP

FORMATION

Catalogue des formations

Les formations inscrites au catalogue peuvent être adaptées sur mesure aux besoins de votre établissement pour une formation en nos murs ou au sein de vos locaux.

Consulter également pour une vue d'ensemble le calendrier 2024 des formations continues de l'Institut.

Professionnalisation

La créatrice de vitraux Flavie Vincent-Petit - Photo : DR

Doctorat par le projet

Au niveau doctoral, l’Institut national du patrimoine est membre de l’EUR Humanités, Création et Patrimoine, rattachée à CY Cergy Paris

Ressources en ligne

Détail de l'oeuvre de mémoire d'Elisabeth Dagrada, INP 2023

Mémoires des restaurateurs et rapports d'étude et de restauration

Ressources en ligne

La documentation des oeuvres met à disposition une partie de la documentation au format numérique.

Consulter

Concours de recrutement des conservateurs du patrimoine de la session 2024

En raison de l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 de Paris, les épreuves écrites d’admissibilité de la session 2024 des concours de recrutement des conservateurs du patrimoine se dérouleront les 2, 3, 4 et 5 juillet 2024. En savoir plus

Soirée de la Fondation Carnot - 16 juin 2015 - Photo : Marie-Christine Vigutto / INP
Automobile - Photo : Musée des arts et métiers-Cnam/photo Franck Botté
14 mars 2024
Paris

Automobile ou autostabile?

Rencontres et débats

Séance du séminaire de recherche « Conservation-restauration en œuvre », animée par Olivier Labat, chef du département des collections au

La recherche

Appels à candidatures

La créatrice de vitraux Flavie Vincent-Petit - Photo : DR

Doctorat par le projet

Au niveau doctoral, l’Institut national du patrimoine est membre de l’EUR Humanités, Création et Patrimoine, rattachée à CY Cergy Paris

Les doctorants en patrimoine

Doctorants / Camille Faucourt

Camille
Faucourt

Annuaire des diplômés

Camille Faucourt est conservatrice du patrimoine. En 2020, elle a démarré une thèse de doctorat par le projet au sein...

Doctorants / Aurélie Schneider

Aurélie
Schneider

Annuaire des diplômés

Aurélie Schneider est conservatrice du patrimoine. Elle a démarré un doctorat par le projet au sein de l'EUR Humanités, Créations...

Sabine
Méry

Annuaire des diplômés

Sabine Méry est conservatrice du patrimoine, directrice de la Mission archéologique du département de l’Eure. Elle a démarré son doctorat...